in

Bicarbonate ou percarbonate : qu’est-ce qui les différencie ?

bicarbonate ou percarbonate différences
Crédits : Kuppa_rock/iStock - Modif. : FéeduLogis

Dans le vaste monde des produits ménagers écologiques, le bicarbonate de soude et le percarbonate de sodium sont souvent mentionnés comme des ingrédients naturels très polyvalents. À voir leur nom très similaire, on pourrait les penser interchangeables, mais il n’en est rien ! En effet, ces deux cousins que l’on a parfois tendance à confondre cachent en réalité des composés très différents aux propriétés distinctes. Le bicarbonate de soude, un incontournable dans de nombreuses cuisines, et le percarbonate de sodium, moins connu, mais tout aussi efficace, partagent bien certaines similitudes, mais comme vous allez le voir, leurs utilisations et leurs compositions les différencient du tout au tout. Nous vous proposons donc de découvrir les caractéristiques uniques de chacun afin de dissiper toute confusion. Ces nuances importantes vous permettront ainsi de choisir le bon allié pour répondre au mieux à vos besoins quotidiens et aux tâches ménagères que vous avez à accomplir !

Bicarbonate et percarbonate : des différences importantes

Le bicarbonate de soude (dit aussi bicarbonate de sodium) est une poudre blanche fine et inodore reconnue pour ses propriétés abrasives douces. À l’inverse, le percarbonate de sodium se présente sous la forme de cristaux blancs. Bien que semblables visuellement, ces deux substances diffèrent dans leur structure moléculaire et, par conséquent, dans leurs applications pratiques.

lessive percarbonate de soude
Crédits : iStock

À cela s’ajoutent des différences en termes de pH. En effet, le bicarbonate de soude est légèrement alcalin, si bien qu’on l’utilise pour neutraliser l’acidité. Le percarbonate de sodium a quant à lui un pH plus élevé et basique, ce qui le rend non seulement plus efficace, mais aussi plus irritant, ce pourquoi on ne l’utilise pas pour les soins de la peau ou la santé. Sur le plan de la comestibilité, le bicarbonate de soude est pour sa part sûr pour la consommation alimentaire en quantités modérées. D’ailleurs, on l’utilise en cuisine pour aider à la levée des pâtes en remplacement de la levure chimique ou comme agent neutralisant dans les préparations culinaires. Le percarbonate est quant à lui non comestible.

Le percarbonate blanchit, pas le bicarbonate : une nuance peu connue

Pour saisir pleinement les différences entre le bicarbonate de soude et le percarbonate de sodium, intéressons-nous à leur composition chimique distincte. Le bicarbonate se compose d’ions bicarbonate (HCO3-) et de sodium (Na+), ce qui lui confère d’ailleurs ses propriétés alcalines. En revanche, le percarbonate de sodium est une combinaison de cristaux de carbonate de sodium (Na2CO3) et de peroxyde d’hydrogène (H2O2). C’est cette union chimique particulière qui libère de l’oxygène actif après dissolution dans l’eau, donnant ainsi à ce produit d’entretien son pouvoir d’agent blanchissant et désinfectant puissant.

La principale caractéristique qui distingue le percarbonate de sodium dans le domaine de l’entretien ménager est donc son pouvoir blanchissant. Utilisé régulièrement, le bicarbonate de soude peut certes éliminer certaines taches et préserver l’éclat du blanc. Cependant, seul le percarbonate de sodium agira réellement activement pour éclaircir les surfaces et le linge. Pour le linge blanc sujet à la grisaille, qui commence à jaunir ou qui a des taches tenaces, mieux vaut ainsi opter pour ce dernier ! Il trouve son utilité dans le blanchiment du linge, que ce soit pour redonner de l’éclat aux vêtements blancs, nappes, rideaux, serviettes de bain ou même les lacets blancs ainsi que pour revitaliser les couleurs ternies.

percarbonate de soude pour blanchir et détacher le linge au naturel
Crédits : iStock

Bien utiliser le percarbonate : des recommandations

Pour exploiter pleinement le potentiel du percarbonate de sodium, la température joue un rôle crucial. Il est plus efficace à des températures élevées, donc l’ajout à l’eau chaude maximise ses propriétés blanchissantes. Utilisez une eau à 40 °C minimum. Par ailleurs notez que mélangé à de l’eau, le percarbonate de sodium s’active en libérant de l’oxygène actif. Cependant, il est important de noter que cette activation a une durée limitée. Au bout d’une heure ou deux, le produit devient inactif et inutile. Alors, utilisez votre mélange immédiatement après sa préparation. Évitez en outre de le mélanger avec un acide ou de l’eau de javel !

Respectez également d’autres précautions d’utilisation, telles que l’utilisation de gants et de lunettes de protection lors de la manipulation du produit. Stockez-le aussi loin de toute source de chaleur, car il dégage de l’oxygène qui pourrait alimenter un éventuel feu. Notez enfin qu’il peut faire noircir le métal. Aussi, évitez de le stocker dans une boîte en métal ou de le faire chauffer dans un récipient composé de cette matière.

5/5 - (1 vote)
Julie

Rédigé par Julie

Étant une maman un brin maniaque, j'ai toujours eu à cœur de trouver des solutions pour garder un intérieur propre, désencombré et organisé, et ce, encore plus depuis l'arrivée de mes deux enfants qui sont de vraies tornades ! J'ai aussi toujours eu une sensibilité à la cause environnementale. Il m'a donc semblé logique de m'éloigner des produits toxiques du commerce, d'autant plus que créer mes propres produits ménagers écologiques m'a permis de faire de grosses économies. Ici, j'entends bien partager avec vous mes meilleures recettes faciles et astuces petit budget pour un linge et une maison impeccables de propreté !